Un groupe de Nantaises et de Nantais, investi·es dans des collectifs, des réseaux associatifs et militants, se réunit pour lancer une dynamique municipaliste autour du commun.
Le commun, c’est l’organisation des habitant·e·s indépendamment des institutions publiques et du marché privé. Comme à la ZAD, à Saillans ou à Barcelone, se réapproprier nos espaces de vie, les ressources de notre territoire et les institutions politiques.
Faire émerger du commun, c’est aussi retrouver de la capacité d’agir sur nos vies, nos villes, nos quartiers.

Le collectif vous invite à un premier atelier de réflexion autour de l’énergie afin de vous faire témoigner sur votre expérience. Après avoir écouté vos réactions sur le support, les participant.e.s vous poseront une série de questions afin d’approfondir certains aspects.

Par la suite, nous organiserons un atelier d’idéation, un autre soir, afin de faire émerger des idées, de dessiner des scénarios à partir de la matière et des réflexions apportées par les témoins. Enfin, un dernier atelier est prévu afin de converger et de faire émerger une version plus aboutie du support.

Il s’agit d’un parcours d’éducation populaire à travers lequel on espère se (ré)approprier des sujets éminemment politiques.

Les autres témoins présents le 19 décembre sont : Charles Esmenjaud de Virage énergie climat, Stanislas d’Herbemont de Rescoop et Claire Legrand d’Énergies Citoyennes en Pays de la Loire.

Mercredi de 19:30 à 22:30 au bar Pioche, 10 rue du bel air.